Articles·Etat d'esprit

De l’art de positiver.

« Tu ne peux pas te perdre en chemin lorsque tu ne sais même pas où tu vas. »

Il n’y a pas très longemps, quelqu’un m’a demandé pourquoi est-ce que je souriais tout le temps. Je pense que cette personne n’a pas réalisé que les mots qu’elle venait de prononcer resteraient probablement à tout jamais dans ma mémoire. Je lui ai répondu que je n’avais aucune raison de ne pas sourire. J’étais dans un pays qui m’était totalement inconnu, entouré de gens que je ne connaissais pas non plus, dansant sur de la musique que je n’avais jamais entendu de ma vie, une bouteille de bière au nom imprononçable à la main. En clair, j’étais plongé dans un environnement qui était complètement nouveau pour moi. Et tu sais quoi ? A cet instant précis, je crois bien que j’étais heureux.

Nombreux sont ceux qu’une telle situation effraierait au point de ne même pas l’avoir provoqué dès le départ. Et il est plus que probable qu’à une certaine époque de ma vie, bien avant que je commence à rêver d’aventure, j’aurais fait partie de ceux la. Je te parle d’une époque où l’inconnu me faisait peur, où sortir de ma zone de confort était tout simplement impensable. Une époque où je me complaisais dans ce que je connaissais déjà, passant les mêmes soirées dans la même ville avec les mêmes amis. Pour celui que j’étais en ce temps-là, improviser signifiait prendre des risques, prendre des risques signifiait se mettre en danger. Alors bien sûr, le mot a toujours la même signification aujourd’hui, mais au lieu de penser à ce qui pourrait arriver de mal, maintenant j’envisage le meilleur. Cette bonne vieille histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide.

Aujourd’hui, ma vie est plus imprévisible que jamais. J’ignore souvent ou je vais passer la prochaine nuit, je ne sais jamais où je vais aller dans la journée, ni ce que je vais faire, encore moins qui je vais rencontrer. Mes plans d’avenir se limitent à deux ou trois jours à compter d’aujourd’hui. Et pourtant, je souris. Cet Inconnu qui me faisait trembler de peur me fait désormais frissonner d’excitation. L’improvisation est devenue ma meilleure amie. J’ai appris à voir le positif partout, à me contenter de peu, à me satisfaire du pire pour savourer le meilleur. J’ai appris à lâcher prise, arrêter de prévoir afin de ne jamais plus être déçu. Tu ne peux pas te perdre en chemin lorsque tu ne sais même pas où tu vas.

Et puis il y a cette petite phrase dans ma tête, que je me répète souvent dans les mauvais comme dans les bons moments et ce depuis des années. Cette petite phrase qui m’aide quotidiennement à lâcher prise et que je finirai très certainement par me tatouer un jour, tant sa signification est grande pour moi. C’est elle qui est à la base de mon indéfectible optimisme. Elle me donne la confiance nécessaire pour me permettre de continuer à avancer et me rassure quant à l’incertitude de mon avenir. La sérénité qu’elle m’apporte, juste en trainant quotidiennement dans me tête, efface purement et simplement le moindre de mes doutes. Parce qu’aujourd’hui je le sais, peu importe ce que cette vie me réserve, Tout Ira Bien.

Ben

5 commentaires sur “De l’art de positiver.

  1. Merci pour cet article ! Je partage ta vision des choses, orientée vers l’optimisme et la confiance en la vie et ce qu’elle nous réserve. J’essaie de répandre cette vision autour de moi, mais c’est parfois difficile car les gens sont bercés de pessimisme… ça fait énormément de bien de penser positif et je te souhaite de continuer en ce sens ! Tout ira bien 🙂

    J'aime

  2. Quel plaisir de lire ce qui se trame dans ton monde intérieur. 😉
    Ton récit m’inspire, merci de partager ta voix/voie intérieure avec le plus grand nombre!

    J'aime

    1. Je découvre tout juste, à l’occasion de mon passage sur ton blog, le fait qu’on peut utiliser WordPress comme un réseau social ! 😂 On apprend chaque jour c’est formidable !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s